le 9 juillet 2021
Publié le 9 juillet 2021 Mis à jour le 9 juillet 2021

[MEURTRES À LA UNE] Les enjeux de la série

  • MEURTRES À LA UNE : FIGURES DU CRIMINEL DANS LA PRESSE FRANÇAISE DE LA FIN DU XIXe SIÈCLE.
Tout autant qu'elle contribue à diffuser des récits moralisateurs et sécuritaires, la presse à grand tirage traduit, à la fin du XIXe siècle, les préoccupations d'une époque face à l'enjeu de la lutte contre la criminalité. Meurtres à la Une : la série où résonne, au-delà du fait divers, bien des problématiques contemporaines.

  • Criminocorpus, qu'est-ce que MEURTRES À LA UNE ?
À partir du dernier tiers du XIXe siècle, avec l’essor de la presse à grand tirage et à petit prix, le fait divers devient en France un objet médiatique omniprésent, obsédant. Il investit la Une d’une multitude de journaux dont les gravures placent sous les yeux du plus grand nombre de nouvelles représentations du criminel, contribuant ainsi à en construire et matérialiser les contours par la valorisation d’images dramatiques, effroyables et morbides. 
Au travers de cette collection portant sur les années 1889 à 1899, Criminocorpus nous fait découvrir ces faits divers d'un autre temps.