le 25 juin 2021
Publié le 22 septembre 2021 Mis à jour le 27 septembre 2021

[MEURTRES À LA UNE] Les crimes de Pont-à-Mousson

CRIMES DE PONT A MOUSSON by CRIMINOCORPUS
CRIMES DE PONT A MOUSSON by CRIMINOCORPUS
  • RÉSUMÉ DU FAIT DIVERS
À la fin de l’année 1888 et au début de l’année 1889, quatre commerçants de Pont-à-Mousson  (les époux Sulzer - brocanteurs, madame Ferry - marchande de charbon, et la veuve François - tenancière d’un débit de vins) sont assassinés dans des circonstances identiques : ils ont été égorgés et de l’argent leur a ensuite été dérobé. L’enquête menée par Jaume, inspecteur principal de la Sûreté, conduit à l’arrestation de l’ouvrier typographe Jean Dauga qui a commis ces meurtres pour payer ses dettes et subvenir aux besoins de sa femme enceinte restée seule à Remiremont. Condamné à la peine de mort par la Cour d’Assises de Nancy en novembre 1889, Dauga sera guillotiné deux mois plus tard.

  • Criminocorpus, qu'est-ce que MEURTRES À LA UNE ?
À partir du dernier tiers du XIXe siècle, avec l’essor de la presse à grand tirage et à petit prix, le fait divers devient en France un objet médiatique omniprésent, obsédant. Il investit la Une d’une multitude de journaux dont les gravures placent sous les yeux du plus grand nombre de nouvelles représentations du criminel, contribuant ainsi à en construire et matérialiser les contours par la valorisation d’images dramatiques, effroyables et morbides. 
Au travers de cette collection portant sur les années 1889 à 1899, Criminocorpus nous fait découvrir ces faits divers d'un autre temps.