le 6 décembre 2021
Publié le 16 décembre 2021 Mis à jour le 4 janvier 2022

[POLICER PARIS À LA BELLE-ÉPOQUE] Les embarras de Paris

Préfet Lépine, les embarras de Paris
Préfet Lépine, les embarras de Paris - © Criminocorpus

À la Belle Époque, les très nombreuses cartes postales relatives à Louis Lépine apparaissent comme des supports importants servant à façonner une image valorisante de cet illustre préfet de police de Paris et des forces de l’ordre de la capitale. Dans le même temps, celles-ci constituent des instruments de contestation qui sont régulièrement mobilisés afin d’en donner à voir un visage beaucoup moins reluisant.

5/14 - "Les embarras de Paris" Le préfet de police de Paris Louis Lépine entreprend de résoudre les problèmes de la circulation dans la capitale.

La fin du 19e siècle et le début du 20e siècle se caractérisent par l'essor de modes de transport inédits dans la capitale. Un réel progrès signe d'une plus grande mise en mouvement des populations mais aussi responsable d'une forte densification du trafic et de nombreux encombrements.
La presse interpelle alors le préfet Lépine, on peut lire à la Une de La Fronde : "Circulez !" On voudrait bien, mais... la modeste et précise liberté de se mouvoir est de plus en plus refusée aux parisiens du XXe siècle. Il nous reste, si nous avons l'imprudence de nous risquer dans la rue, à invoquer désespérément M. Lépine et ses collaborateurs : Et, comme autrefois... faites-nous "circuler".

Quelles solutions Lépine va t-il mettre en oeuvre pour rétablir la fluidité et la sécurité des déplacements dans Paris ?



Merci à Pierre Piazza et Hervé Colombani pour ce beau retour en images : 14 épisodes sur la politique du préfet de police Lépine, et ce, en partant des cartes postales d’époque.

En savoir plus :