le 29 septembre 2021
Publié le 29 septembre 2021 Mis à jour le 26 octobre 2021

[MEURTRE A LA UNE] Le crime de Boulogne-sur-Seine

  • Résumé du fait divers
Insatisfaite de son garçon boucher Louis Trincot, Mademoiselle Arnaud, propriétaire d’une boucherie située 5 boulevard de Strasbourg à Boulogne-sur-Seine, décide de le renvoyer. Alors qu’elle lui présente, le 14 mai 1899, la personne qui va le remplacer, Trincot se saisit d’un coutelas servant à débiter les grosses pièces de viande avec lequel il tente de couper le cou de sa patronne. Ne parvenant pas à ses fins, il lui assène avec cet outil deux violents coups dans le ventre. Mademoiselle Armand décède le lendemain à l’hôpital Laënnec. Finalement maîtrisé, arrêté et conduit au Dépôt de la préfecture de police de Paris, Trincot sera quelques mois plus tard condamné aux travaux forcés à perpétuité.



 
  • Criminocorpus, qu'est-ce que MEURTRES À LA UNE ?
À partir du dernier tiers du XIXe siècle, avec l’essor de la presse à grand tirage et à petit prix, le fait divers devient en France un objet médiatique omniprésent, obsédant. Il investit la Une d’une multitude de journaux dont les gravures placent sous les yeux du plus grand nombre de nouvelles représentations du criminel, contribuant ainsi à en construire et matérialiser les contours par la valorisation d’images dramatiques, effroyables et morbides. 
Au travers de cette collection portant sur les années 1889 à 1899, Criminocorpus nous fait découvrir ces faits divers d'un autre temps.